Back arrow image Retour à Découvrir Toronto

10 grands livres d’auteurs de Toronto à lire

10 grands livres d’auteurs de Toronto à lire

Date de publication : 8 mars 2022

Les auteurs canadiens comptent parmi les meilleurs écrivains du monde, et nous avons la chance d’avoir à Toronto certains des auteurs les plus talentueux du pays! Avec les nombreux événements consacrés aux auteurs et aux livres qui se déroulent à Toronto, il n’est pas étonnant que la ville soit devenue un centre littéraire et un lieu de résidence pour des écrivains canadiens emblématiques comme Margaret Atwood et Michael Ondaatje.

Vous cherchez à lire votre prochain livre en magasinant dans l’une des nombreuses librairies de Toronto? Que vous vous rendiez à Toronto par UP Express ou que vous cherchiez un peu d’inspiration dans des livres dont l’action se déroule à Toronto lors de votre prochaine visite dans la ville, voici 10 histoires modernes écrites par des auteurs de Toronto que vous pourrez apprécier.

Scarborough par Catherine Hernandez


Crédit photo : Noor Khan
L’auteure primée Catherine Hernandez rend hommage à Scarborough, la banlieue est de Toronto, dans son récit profondément émouvant et empathique. Le livre est basé sur trois enfants issus de familles à faible revenu qui s’efforcent de s’élever au-dessus d’un système qui continue de les laisser tomber, en forgeant des amitiés dans des endroits improbables. Hernandez s’inspire de sa propre éducation à Scarborough, en tant que femme homosexuelle de couleur, pour donner la parole à un large éventail de personnages souvent oubliés dans la littérature et dresser le portrait d’une communauté à faible revenu édifiée sur la force, l’amour et la persévérance. Scarborough a été adapté en un long métrage dont le lancement a eu lieu en 2021 au Festival international du film de Toronto, où il a remporté le prix Changemaker de la Fondation Shawn Mendes, et qui sortira en 2022.

The Skin We’re In: A Year Of Black Resistance And Power de Desmond Cole


Crédit photo : Kate Yang-Nikodym
Le journaliste canadien, activiste et auteur Desmond Cole offre un regard provocateur sur ce que c’est que d’être noir au Canada et à Toronto, en particulier. Mettant en lumière les injustices auxquelles les Canadiens noirs sont confrontés au quotidien, les mémoires de Desmond Cole ont suscité un débat national grâce à son regard sans complaisance et important sur la lutte contre l’inégalité systémique et le racisme dans ce pays. The Skin We’re In: A Year Of Black Resistance And Power a été classé parmi les meilleurs livres de 2020 par Indigo/Chapters. Pour d’autres livres d’auteurs noirs, ne manquez pas de consulter A Different Booklist à l’angle de Bloor Street West et Bathurst Street, à quelques petites minutes en métro de la gare UP Express de Bloor.

La trilogie Bloom de Kenneth Oppel


Crédit photo : Mark Raynes Roberts
L’écrivain torontois Kenneth Oppel connaît bien la fiction pour jeunes adultes, étant donné que sa trilogie Silverwing et Half Brother ont remporté des prix de littérature jeunesse. Mais c’est sa dernière aventure dans le domaine de l’horreur pour jeunes adultes, Bloom, qui a fait parler d’elle comme l’une des collections à lire absolument, non seulement pour les jeunes lecteurs, mais aussi pour les amateurs du genre de tout âge. En mêlant des éléments de « The Thing » et de « Little Shop Of Horrors », l’invasion extraterrestre se présente sous la forme de graines qui laissent place à des plantes mangeuses d’humains contre lesquelles personne n’est immunisé, à l’exception de trois adolescents souffrant d’étranges allergies dans la trilogie.

Seven de Farzana Doctor


Ayant fait l’objet de critiques élogieuses et figurant sur de nombreuses listes de meilleurs livres de l’année, Seven de la Torontoise Farzana Doctor a été nommé parmi les livres favoris de 2020 par Indigo/Chapters. Avec pour toile de fond une agitation culturelle, ce roman féministe fictif suit une femme lors d’un voyage en Inde où elle découvre un mystère familial entourant les épouses de son arrière-grand-père. Ce mystère met à l’épreuve l’équilibre entre les coutumes traditionnelles et modernes, la résistance et la suppression lorsqu’il s’agit des femmes. Faites un tour chez TYPE Books à la Jonction, à quelques rues de la gare UP Express de Bloor pour voir s’ils l’ont en stock.

My Day With Gong Gong de Sennah Yee


Crédit photo : Christine Ting Wei Wang
Les enfants de 4 à 7 ans peuvent explorer Toronto avec le livre d’images coloré My Day With Gong Gong de Sennah Yee. Dans ce livre, le voyage d’une jeune fille dans le quartier chinois avec son grand-père chinois démontre que l’amour n’a pas de frontières lorsqu’il s’agit de langue et de différences générationnelles. Le livre contient des phrases en cantonais tout au long de l’histoire, ainsi qu’un glossaire adapté aux enfants, avec des traductions en caractères chinois et en anglais. Pour d’autres livres pour enfants, consultez la librairie pour enfants Mabel’s Fables sur Mount Pleasant Road.

Gutter Child de Jael Richardson


Crédit photo : Simon Remark
Le roman dystopique du fondateur du Festival de la diversité littéraire, Jael Richardson intitulé Gutter Child se déroule dans un monde imaginaire où les citoyens les plus vulnérables de la société doivent acheter leur liberté en travaillant pour rembourser leurs dettes dans le Gutter, tandis que les privilégiés vivent dans le pays des opportunités connu sous le nom de Mainland. Lorsque la vie de la jeune héroïne du roman, Elimina, prend un tournant inattendu, elle est ébranlée par les injustices qui l’entourent et son avenir prend une toute nouvelle direction. Recherchez votre prochaine lecture chez Another Story, situé sur Roncesvalles Avenue près de la gare UP Express de Bloor..

They Said This Would Be Fun d’Eternity Martis


Crédit photo : Corey Misquita
Née et élevée à Toronto, l’écrivaine Eternity Martis raconte son expérience en tant que l’une des rares étudiantes noires du campus universitaire de Western. Elle décrit ce que c’était que d’être considérée comme un symbole par ses partenaires romantiques, d’être la seule personne de couleur dans sa classe et d’être la cible d’insultes raciales. À travers l’adversité, Martis trace son propre développement et son sens de l’identité et le canalise dans un portrait d’espoir et de résilience, faisant partie d’un réseau de soutien pour d’autres femmes de couleur. They Said This Would Be Fun a été désigné comme l’un des livres favoris de 2020 par Indigo/Chapters.

Debris de Kevin Hardcastle


Crédit photo : Katrina Afonso
Le premier roman de Kevin Hardcastle’s qui se déroule dans une ville rurale anonyme, Debris, explore la vie violente des personnes en marge de la société dans un recueil de nouvelles de fiction. Écrire sur des personnages farfelus, dont un combattant des arts martiaux mixtes (AMM), des personnes institutionnalisées, un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), et plus encore, tout en explorant les thèmes de l’isolement, du désespoir et de la pauvreté, a valu à Hardcastle d’être comparé aux géants littéraires Raymond Carver et Elmore Leonard pour ses histoires sur les bas-fonds de la société. Vous pouvez parcourir les rayons de livres près de la gare UP Express de la gare Union au magasin Indigospirit situé dans le système PATH sous Brookfield Place.

Love From A To Z de S.K. Ali


Crédit photo : Andrea Stenson
Une histoire puissante sur la recherche de l’amour à une époque d’islamophobie, Love From A To Z de la Torontoise S.K. Ali a été désigné comme l’un des 10 meilleurs livres pour jeunes adultes de 2019 par Entertainment Weekly. Zayneb Malik, une lycéenne au franc-parler et passionnée, rencontre le calme et sensible Adam Chen après qu’ils aient été réunis à Doha, au Qatar, dans ce roman sur les premiers amours, la perte et l’amitié qui transcende les frontières culturelles. Ali a publié plusieurs livres sur l’adolescence musulmane et a coécrit le livre d’images pour enfants The Proudest Blue qui a fait ses débuts sur la liste des best-sellers du New York Times.

Fifteen Dogs d’Andre Alexis


Crédit photo : Jamie Hogge
Lauréat du prix Scotiabank Giller 2015, le récit allégorique de l’auteur André Alexis raconte l’histoire de 15 chiens enfermés dans une clinique vétérinaire de Toronto lorsque les dieux leur confèrent soudainement les dons de la conscience humaine et du langage. La ville elle-même joue un rôle important dans l’ouvrage Fifteen Dogs best-seller mondial, avec des événements notables qui se déroulent à High Park et dans le plus ancien pub de Toronto la Wheatsheaf Tavern, qui existe depuis plus de 170 ans à l’angle de Bathurst Street et de Spadina Avenue. Ce livre de 160 pages est à lire avant de se rendre au Wheatsheaf pour boire une pinte via la gare UP Express de la gare Union et réfléchir à ce qui se passerait si votre chien était soudainement capable de parler.

ARTS ET CULTURE